Autres projets en cours  
Compagnie Jérôme Thomas   
Dans la jongle des mots
 
Un duo drôle et poétique, surprenant qui joue avec nos cerveaux et nos zygomatiques. Dans la jongle des mots
 

« Je suis un poète qui défend la langue Française contre sa dégénérescence, je suis un poète qui sauve sa langue, en la faisant travailler, en la faisant vivre, en la faisant bouger. » Christophe Tarkos


Théâtre et cirque dialoguent dans ce projet porté par deux Compagnies implantées à Dijon, en Bourgogne Franche-Comté. Jérôme Thomas se prête au jeu de la performance accompagné d’un jeune acteur sorti de l’ERAC, proférant avec jubilation des poèmes de Tarkos.


Poèmes Christophe Tarkos
Conception et mise en scène Aline Reviriaud, Cie Idem Collectif
Avec Jérôme Thomas et Anthony Devaux

Coproduction Idem collectif et ARMO/ Cie Jérôme Thomas

La Cie Idem Collectif a été soutenue par la Drac-Bourgogne Franche Comté, de la Ville de Dijon, du Département de la Cote d’Or, pour la forme de vingt minutes crée le 25 novembre 2016

Deux interprètes et une metteure en scène se déplacent avec des objets de jonglage et des textes de Tarkos, poète contemporain. Tarkos se joue de la langue, de ses sonorités, de ses rythmes et de ses émerveillements. Les mots bondissent, se répètent, tombent et fusent. Le jonglage en est une métaphore parfaite. Chaque balle, chaque mot doivent toquer précisément.

Cette performancese déroule dans un carré, marqué au sol, de 2m50 sur 2m50.
Elle est proposée IN SITU en deux formats :

- Un format de 40 minutes, composé de 6 poèmes de Tarkos (éditions P.O.L.) et de plusieurs pièces jonglées, il sera créé en janvier 2018 à Amiens.

- Un format de 20 minutes créé le 25 novembre 2016 (qui peut se jouer plusieurs fois en une journée), composé de deux pièces jonglées et de 4 poèmes de Tarkos. Idéal pour les bibliothèques, festivals et salles de classe. Il a été créé le 25 novembre 2016 à la Bibliothèque Saint Apollinaire (21).

« Ma langue est poétique, est naturelle, est sonore, est bruitée, est féconde, est douce, est inondée de soleil, ma langue a des sons d'herbes et d'été, les herbes sont sonores, l'été est sonore d'herbes, l'herbe bruit dans ma langue, l'herbe sèche de l'été, en été, l'herbe sèche est bruyante, bruisse et cingle, ce sont les herbes, les bruits viennent de l'herbe, ce sont des bruits d'herbes sèches, ma langue a les bruits sonores des herbes desséchées de l'été, les bruits répétitifs, incessants, les bruits de ma langue ne cessent pas, cinglent et se répètent, et se dessèchent au soleil, le soleil sèche les herbes, les herbes bruissent, sifflent et cinglent, ma langue sèche, siffle, cingle, ma langue sonore, ma langue herbeuse, ma langue de sons herbeux, ma langue d'herbes qui sèchent, qui sont sonores, sonne, musicale, ensoleillée, sèche, ma langue est poétique, est sèche, crépite tout l'après-midi, depuis le lever de soleil, tout l'après-midi de cet été. »

Tarkos. Ecrits Poétiques.