Le Petit Bidon Circus  
Compagnie Jérôme Thomas   
| Cirque de Noël
   Création 2021

L'univers artistique

L'équipe artistique

Le poète

Les artistes

Cyril Rabbath, jongleur

Christian Maes, musicien

Aline Reviriaud, metteur en scène, directrice artistique

| Quand ?
   et où ?

Le Cirque Lili : un lieu d'Art et Essai

Un spectacle de Noël pendant la période de Noël à ne pas confondre… (Avec un spectacle de Noël qui ne serait pas à Noël)

Parce qu’il y a des spectacles de Noël qui ne sont pas pendant les fêtes de Noël ! Par exemple un spectacle de Noël au printemps, ça marche aussi très bien un spectacle de Noël pendant les soldes !

Mais un spectacle de Noël à Noël c’est super parce que c’est vraiment Noël, bon ! De là à vous dire que ce sera un spectacle de Noël, ça on ne sait pas encore - on ne peut pas dire - mais on sait que ce sera Noël, ça on le sait et c’est super !

Au fait, c’est quoi un spectacle de Noël ?
Un spectacle de Noël ça n’a jamais de fin triste ! Ce qu’on peut dire c’est qu’un spectacle de Noël qui finit tout triste, c’est sûr que ce n’est pas un spectacle de Noël même s’il est à Noël.
Nous ce qu’on voudrait c’est que personne ne soit triste.
Finalement peut-être que nous voudrions faire des spectacles de Noël toute l’année et surtout à Noël !

| Aline Reviriaud et Jérôme Thomas

Ce spectacle est une rencontre de plusieurs artistes. Réunis pas le désir du poème. De penser une approche poétique et drôle de leurs agrès. Qu'il soit balles , textes, notes de musique, plumes... Au cœur du cirque cette fine équipe performe... à l'image de Tarkos, ça pense à vue, à l'ouïe, ça fait du bruit, ça gonfle, ça propulse.

L'univers de Tarkos est une inspiration première. Quelques poèmes seront entendus. Mais c'est avant tout un élan qui est moteur d'une façon de faire ensemble en déjouant le récit et le vraisemblable. Nous cherchons des cheminements métaphoriques. Des occasions d'émerveillement. Rendre le monde bizarre et joyeux. Oser les tics et tocs du poétique.

Le cirque Lili est un cœur qui vibre. Il est à prendre. Nous serons ses créatures enneigées, à pompoms et barrés...

| Aline Reviriaud

Le Petit Bidon Circus - création Noël 2021
 Télécharger le DOSSIER ARTISTIQUE

Conception : Aline Reviriaud et Jérôme Thomas

Inspiré de textes de Christophe Tarkos issus de
L'Enregistré, Ecrits Poétiques, Le Petit Bidon ©POL, Editeur

Avec une aérienne de Paris
Léa Leprêtre
un jongleur de Las Vegas
Cyril Rabbath
un accordéoniste du Morvan
Christian Maes
un artiste de l'hôpital psychiatrique de Dijon
Jérôme Thomas
et une lectrice polyphonique de Chenôve
Aline Reviraud

Costumière : Amélie Loisy
Régisseur général : Dominique Mercier Balaz

Production : ARMO / Compagnie Jérôme Thomas
en partenariat avec Zutique Productions

 

" Poète : bouleur, prononciateur, crieur, improvisateur, déclamateur, grogneur, raconteur, embobineur, collaborateur, enrouleur, présentateur, rembobineur, fabricateur, bruiteur, mesureur, aidebobineur, réglementeur, récitateur, peseur,articulateur, producteur, mâcheur. Objet de prédilection : le praticable. Francophone, nationalité française, origine marseillaise et maltaise, environ 70kg. Profession alimentaire : vol, gardiennage. Vit à Marseille et Paris. Né en 1964. N'est pas près de mourir. R.R.riste.
Produit autant de textes que de sons. Travail poétique et traditionnel. Présentation par des expressions dans des manifestations sous chapiteaux ou autres et par des textes dans des revues comme Doc(k)s le fondateur ou le frais Java. Blanc. Vit et travaille."

Christophe Tarkos

Léa Leprêtre, circasienne et musicienne

D'abord élève violoncelliste au conservatoire de Paris 10e pendant dix ans, elle passe trois mois à la Sorbonne en Lettres Modernes avant de devenir serveuse. Durant cette période, elle prend aussi des cours amateurs d'acrobatie à l'Académie Fratellini avant d'être reçue au centre des arts du cirque Balthazar(Montpellier) puis à l'ENACR (Rosny-sous-Bois) et enfin au CNAC (Châlons-en-Champagne) où elle se spécialise en Trapèze ballant bas. Au fil de ses études circassiennes on l'encouragera à suivre des stages de théâtre (ESAD) et de clown (Samovar, CNAC). Elle y fera les rencontres inoubliables de Paola Rizza, Cédric Paga et Adèle Nodé-Langlois qui joueront un rôle constitutif dans son apprentissage et dans ses choix artistiques, comme celui de mêler voix parlé et registre de l'absurde au geste circassien.
Léa fait partie de la 30e promotion du CNAC qui a repris Les Sublimes de Guy Alloucherie et est sortie avec le spectacle Friction mis en scène par Antoine Rigot et Alice Ronfart
Elle est co-autrice et interprète du Projet Faille avec ses partenaires de scène Marth·e Richard et Johannes Holm Veje, un trio circassien pour trapèze ballant bas et cadre coréen sorti au Printemps 2021, et violoncelliste-bruitiste dans la pièce de théâtre physique Traces mise en scène par Julia Free.
Elle travaille également en tant qu'interprète dans la prochaine pièce de Jérôme Thomas Chair et Os (printemps 2022).

Cyril Rabbath est né à Paris et vit désormais aux Etats-Unis.
Il a commencé sa carrière en tant qu’artiste de rue, aimant l’idée de pouvoir transformer cet espace en piste de cirque à son gré et les retours spontanés de la foule. D’après Cyril, la rue est un excellent moyen de progresser rapidement.
Après 20 ans de travail acharné, il réussit à rejoindre le Cirque du Soleil dans le spectacle Dralion, réalisan tainsi l’un de ses plus grands rêves. Il jongle désormais dans de nombreux lieux allant du théâtre, à l’opéra, au cabaret ou au cirque, tout en restant également fidèle à son lieu de formation : la rue.
Cyril participe à de nombreuses compétitions de cirque tout autour du monde et a été récompensé à onze reprises, dont trois fois avec la médaille d’or. Sa dernière récompense a été le premier prix de l’ « International Minsk Circus Festival | Kids Award » en Biélorussie en 2017.
Cependant, avec le recul, il s’est aperçu que la plus belle des récompenses résidait sans doute dans toutes les expériences qu’il a vécues et qui ont fait de lui un artiste accompli.
Il joue actuellement le spectacle Absinthe, de la compagnie Spiegelworld qui a été élu meilleur spectacle de tous les temps à Las Vegas !!

Christian Maes commence par étudier la musique irlandaise, d’abord en autodidacte, puis avec l’accordéoniste irlandais Martin O'Connor, ce qui se concrétise par une quatrième place au Fleadh Cheoil en Irlande. Dans les débuts 1980, une tournée en Algérie, dans le Mzab, avec la troupe de théâtre de l'ARETE à Besançon, dirigée par Madjid Madouche achève de l'ouvrir à d'autres styles musicaux.
Il s’intéresse à d’autres univers musicaux comme le rock ou la chanson auprès de Pascal Mathieu et Dupain, les musiques traditionnelles dans le cadre de son duo avec Emmanuel Pariselle, ou de la formation «Le Bal» (Coup de coeur de l'Académie Charles-Cros 2004). Avec le contrebassiste de jazz James Mac Gaw (Magma, One Shot), il fonde le Christian Maes Quintet, à la frontière des musiques du monde et du jazz. Il a également été accordéoniste dans le Van Gogh de Maurice Pialat.
Son intérêt pour les musiques du Proche-Orient l’amène à créer un spectacle Les Orientales à Amman (Jordanie) et Beyrouth (Liban). En partenariat avec Georges Roux de la Maison Saltarelle, il élabore le premier accordéon diatonique à quart de ton.
Il est un des premiers à s'intéresser à l'électrification de l'accordéon diatonique, utilisation d'effets, saturations, samples, ouvrant ainsi de nouveaux horizons qu'il exploite en compagnie d'une groove box, de quelques samples et de Laurent Dacquay au sein d'Oyun.
Il joue actuellement pour un ciné concert en duo avec Eric Bijon ainsi que dans le trio Feule Caracal avec Janick Martin et Etienne Gruel, et dans un trio de musique improvisée avec Jacques Di Donato et Fabrice Charles. Il donne également en solo le spectacle Itinérance. En juillet dernier il a sorti un CD en duo avec Jacques Di Donato, avec pour titre Aou.

Elle a suivi un cursus universitaire (Maîtrise de philosophie), qui lui a permis d’élargir sa pensée, d'affuter son rapport à l’écriture et d’inscrire sa démarche en une réflexion reliée à des questionnements philosophiques et politiques. Elle fut comédienne permanente au Théâtre Dijon Bourgogne sous la direction de Monsieur Cantarella de 2004 à 2006. En 2008, elle crée la compagnie IDEM Collectif, qui fut associée au TDB sous la direction de Monsieur Lambert. Elle y ouvre les champs de la mise en scène et de la dramaturgie depuis plus de 10 ans.
Avec la compagnie IDEM Collectif, elle met en scène en 2017 Yaacobi et Leidental, en 2018 Face A Comme ça / Face B Tel quel, Que tout s'enflamme, nous attendrons dont elle est auteure en 2020 et prochainement Elles étaient une fois en novembre 2021 et Qu’on me donne la nuit, projet prévu pour 2022/23.
Elle a également mis en scène des ouvrages de cirque, son répertoire d'adoption. Elle a conçu et mis en scène en 2016 Dans la Jongle des mots (poèmes de C. Tarkos, dialogue entre jonglage et textes, elle est lectrice et accompagne le jonglage de Jérôme Thomas.)
En qualité d’autrice elle a écrit Call me chris, texte pour lequel elle a obtenu une bourse de la Fondation Beaumarchais. Elle a également reçu les encouragements du CNT. Elle a écrit Le veilleur de Fukushima publié à l’Avant-Scène Théâtre. Elle a écrit Kivala texte « matériel » jeune public. Elle a écrit pour « enVrac », petite forme de l’Académie Fratellini, dirigée par Jérôme Thomas. Elle a collaboré sur le dernier projet de la compagnie AKTé, Polis, outils de débats. Elle fut auteure associée au Rive Gauche (Saint-Etienne du Rouvray).

En qualité de metteure en scène / piste, elle a signé Forest de la Compagnie ARMO/Jérôme Thomas ainsi que I-SOLO. Elle collabore avec d’autres artistes en Région Bourgogne-Franche-Comté.

Enfin, en tant que « courroie de transmission » elle a obtenu le concours de la fonction publique d’intervenante artistique. Elle a mis en scène Trajectoires Croisées et Nous sommes Gong, présentations avec des amateurs au sein du Festival Mode de Vie au TDB de Dijon ainsi que Présences en collaboration avec le chorégraphe Frédéric Cellé.
Elle s’occupe de la pédagogie des options théâtre du Lycée Montchapet à Dijon et participe à plusieurs reprises avec La Minoterie aux ateliers 15/17 du Conservatoire de Dijon. Elle a pris en charge en 2018/19 le cycle 3 du Conservatoire d’Art dramatique deDijon, ainsi que les Lycéades avec le TDB.
Elle a signé la conception et mise en espace de deux formes, A titre provisoire et Ça va /sans dire avec l’Opéra de Dijon et le Festival Mode de vie ainsi que Carmen Remix avec l’Opéra de Dijon en 2019.
Elle vient d'obtenir en 2020 un Master II - Paris Dauphine - Gestion et Management des entreprises Culturelles.

Scolaires :
Jeudi 16 décembre : 14h30
Vendredi 17 décembre : 14h30

Tout Public :
Jeudi 16 décembre : 20h
Vendredi 17 décembre : 20h
Samedi 18 décembre : 20h

Au Cirque Lili
Parc du Centre Hospitalier La Chartreuse
(face à l'Hostellerie et à côté du Puits de Moïse)
1 boulevard Chanoine Kir
21000 DIJON

INFORMATIONS ET RÉSERVATION
Billetterie en ligne :
www.billetweb.fr/le-petit-bidon-circus

Réservations et renseignements :
production@jerome-thomas.fr

Installé au coeur du Parc du Centre Hospitalier La Chartreuse depuis janvier 2021, Le Cirque Lili, chapiteau de la compagnie Jérôme Thomas accueille des ateliers de pratiques artistiques dans le cadre d'un projet Cirque à l’Hôpital en partenariat avec le Centre Hospitalier. Porté par ARMO/Cie Jérôme Thomas, avec le soutien de la DRAC ARS et de la Ville de Dijon, ce projet « Culture et Santé » permet à plusieurs groupes d epatients (accompagnés de leurs soignants) de découvrir l'univers du cirque et d'être confrontés au processus de création artistique, tout en confortant la présence forte de la culture au sein de l'hôpital.
Au delà des actions culturelles proposées aux usagers du Centre Hospitalier La Chartreuse, le Cirque Lili est aussi un lieu d'Art et Essai, accueillant des spectacles, des créations de la Compagnie Jérôme Thomas et des propositions artistiques d'autres structures culturelles dijonnaises.

EN SAVOIR +